Gratin Dauphinois Traditionnel : comment preparer cette specialite ?

Étant un plat de gratin traditionnel de la cuisine française, le « gratin dauphinois traditionnel » peut être préparé à la maison. Il suffit d’avoir tous les ingrédients nécessaires. Pour cela, cet article peut vous aider sur la liste des ingrédients ainsi que la préparation.

Quels sont les ingrédients nécessaires ?

Il s’agit d’une spécialité dont les ingrédients de base sont les pommes de terre et le lait. De ce fait, ces deux produits sont indispensables pour réussir un gratin dauphinois traditionnel. À titre d’information, le plat préparé ici est pour 6 personnes. Vous pouvez trouver ces produits dans votre cuisine. Voici les ingrédients pour faire cette recette gratin 

– 100 g de beurre gastronomique doux, le beurre Président est à privilégier pour ce plat

– 1L de lait, le Lactel si possible

– un gramme et demi de pommes de terre, Charlotte de préférence

– une gousse d’ail

– 0,3 L de crème légère

– du sel, du poivre et de la muscade

Pour information, ce gratin est une recette emblématique de l’ancienne région Dauphiné. Il est également possible d’utiliser du fromage dans les ingrédients même si ce plat s’élabore sans fromage.

Comment se passe la préparation ?

Le mijotage du gratin dauphinois se passe en trois étapes.

Mitonner des ingrédients

Cette étape consiste à éplucher les pommes de terre. Immergez-les ensuite dans un bassin rempli d’eau froide. Vous les laissez dedans durant l’élaboration de votre plat. Écorchez la gousse d’ail en attendant, puis découpez-la en deux parties égales et ôtez-en le germe. Vous la frottez par la suite sur la surface et le fond du plat à gratin. Enfin, écrasez et hachez-la soigneusement. 

Pour un gratin dauphinois exquis, il est préférable de ne pas tremper les pommes de terre déjà coupées dans l’eau. Lorsqu’elles sont immergées d’eau, une part de l’amidon nécessaire est éliminée. Cet amidon permet d’obtenir un repas bien crémeux et fondant.

La pré-cuisson du plat

Vous prenez les pommes terre et vous les essuyez délicatement. Pour ce faire, utilisez une serviette en papier ou bien un chiffon en tissu. Coupez-les ensuite en rondelles d’à peu près 3 cm d’épaisseur et assez fins. Ajoutez du sel et du poivre généreusement. D’ailleurs, vous pouvez mettre une bonne quantité de poivre puisque cet ingrédient supporte très bien cela.

Pour que tous les produits puissent être bien mélangés, il est préférable de se servir d’une casserole assez grande. N’oubliez pas d’ajouter un petit complément : la noix de muscade concassée avec un concasseur.

Vous amenez la mixtion à ébullition tout en vérifiant que les pommes de terre sont trempées convenablement grâce à une écumoire. Quand il bout, vous cessez la cuisson.

La cuisson au four

Juste avant de poursuivre, il est essentiel de préchauffer le four à 190 °C. Après cela, vous mettez l’ensemble du repas dans le plat à gratin. Pour une recette gratin réussi, assurez-vous de bien garnir les pommes de terre de lait et de crème. Déposez par la suite les petites portions de beurre sur toute la surface.

Adoucissez la température de 150 °C et engouffrez durant 45 minutes. Afin d’obtenir de pomme terre confite, sa cuisson au four doit être lente. Pour savoir si le plat est bien cuit, enfoncez-y un couteau. Il ne doit avoir aucune réticence. Le gratin dauphinois traditionnel est préparé. Vous pouvez l’accompagner avec des légumes sautés ou du poulet rôti.

Comment choisir le vin blanc a servir a ses convives ?

Pour agrémenter un évènement, le vin est une boisson incontournable. Il permet de savourer et de rehausser le gout des plats. On peut trouver différents types de vins, le vin blanc, le vin rosé et le vin rouge. Toutefois, c’est le vin blanc qui est le plus polyvalent et peut accompagner divers plats, qu’il soit salé, sucré ou fruité. Et le vin blanc se décline en différentes catégories, à choisir et à servir selon le type de plat présenté.

Quand servir le vin blanc moelleux ?

Le premier type de vin que l’on sert généralement en premier est le vin blanc moelleux. Ce type de boisson est idéal pour commencer une soirée. Il peut accompagner les fromages et les foies gras pour commencer les petites discussions. Il s’accorde aussi à des plats en entrée comme les fruits de mer.

Assez léger, et contenant moins d’alcool, il permet de détendre l’ambiance et de désaltérer les invités. Le vin blanc moelleux convient pour de petites occasions, quand on reçoit pour une courte durée, comme une visite de courtoisie par exemple.

Le vin moelleux est aussi sucré et peut accompagner les desserts. C’est alors l’idéal pour déguster différents aliments comme les tartes. Il peut être recommandé pour plats avec des fruits assez prononcés comme la pomme.

À quel moment servir du vin blanc sec ?

Le vin blanc sec quant à lui se sert idéalement pendant les plats principaux. Il accompagne à merveille les plats de résistance qui peuvent contenir de la viande, du poisson ou des éléments épicés. Selon les gouts, on peut choisir du vin blanc sec et fruité à l’apéritif. Le vin blanc sec est plus puissant et plus intense. Il contient un taux d’alcool élevé.

Le vin blanc sec peut présenter une minéralité intéressante pour certains plats et grillades. Le vin chablis présente par exemple cette caractéristique.

Il est alors à préciser que le vin blanc sec est à consommer avec modération. Choisir un vin de qualité peut aider à contenir sa consommation.

Le vin blanc liquoreux pour quelle occasion ?

Le vin blanc liquoreux est un vin très sucré qui peut accompagner les plats sucrés. Il est plus sucré qu’un vin blanc moelleux avec plus de 45 g de sucre par litre. Parfait pour les desserts, il apportera une touche plus gaie à la fin de votre évènement.

Le vin liquoreux permet d’avoir une fin de bouche plus appréciable. Ce type de vin pourra gommer tous les gouts indésirables tels que celui des oignons et des viandes grasses. L’odeur de ce type de vin permet aussi de masquer les autres odeurs persistantes comme ceux des grillades.

Ainsi, il est conseillé de servir le bon type de vin au bon moment pour apprécier les dégustations. À savoir aussi que le vin blanc est meilleur quand il est servi à une certaine température. Veillez ainsi à le servir entre 8° et 13° pour ravir le palais de vos invités. En outre, pour une bonne présentation et afin d’améliorer la dégustation, il ne faut pas oublier de les servir dans des verres à vin.

Tout ce que vous devez savoir sur le vin!

Le vin est une boisson très prisée dans la gastronomie. Un bon mets ne le serait pas sans être accompagné d’un bon vin. Beaucoup sont des amateurs de vins et il y a de nombreuses personnes qui en fait sa passion. Ces personnes peuvent débourser beaucoup d’argent pour leur collection personnelle de vin. Dans certaines régions et dans certaines familles, avoir une cave à vin est un signe de richesse. Le vin est une boisson qui a vu le jour dans les familles aristocrates et cette richesse a été perpétuée par les générations qui se sont succédées. C’est bien pour cela que nous retrouvons de grands manoirs dans les plus grands vignobles. Découvrez dans cette rubrique tout sur le vin !

Le vin : une boisson de collection !

Depuis la nuit des temps, le vin reste l’une des boissons qui doivent être présentes lors d’un repas. Non seulement pour les fêtes comme les mariages ou les baptêmes, le vin s’installe sur la table même pour un simple diner de famille. De nombreux adultes préfèrent le vin à l’eau ! Même les plus jeunes commencent à apprécier le vin. Tout cela pour dire que le vin a une grande influence parce qu’il est présent à chaque instant. Que serait-ce un apéro sans le vin et le fromage ? Ou encore à quoi ressemblerait un bon diner en tête à tête sans une bonne bouteille de vin ?

Les meilleures bouteilles sont les plus souvent cachées au fin fond des caves de plus grandes familles de vignerons. Les collectionneurs, eux aussi ont des bouteilles qui peuvent avoir comme trésor dans leur cave avec une centaine d’année. Avant d’être classé comme un collectionneur, ces personnes ont d’abord constitué un petit stock de vin en achetant n’importe quelle bouteille qui a l’air bon un peu partout. Puis avec le temps, elles deviennent des connaisseurs et commencent à n’acheter que des bonnes bouteilles ou des grands millésimes. Le vin est une des boissons qui prennent de la valeur avec le temps.

De nombreux châteaux proposent de divers vins de nos jours. Ils ont continué d’exploiter le vignoble et vend le vin par la suite. Vous pouvez trouver du vin rouge ou du vin blanc avec ugni blanc ou encore du vin rosé. Le choix n’appartient qu’à vous !

Quand peut-on considérer une bouteille de vin comme une bonne bouteille ?

La qualité du vin est déterminée par la récolte du raisin avec laquelle celui-ci est fait. En effet, la récolte est différente chaque année. De ce fait, les bouteilles se différencient d’année en année mais aussi de région en région. La récolte de raisin est différente d’une région à une autre en raison du climat différent ainsi que du type de sol. Si les raisins sont récoltés dans de bonnes conditions, les bouteilles de vin de cette année deviennent de bons millésimes.

Mais de quelles conditions parlent-on ? Pour une bonne récolte, il faudra réunir le soleil, la bonne température mais aussi la pluie. Quand le soleil est au rendez-vous avec un beau temps et une température permettant la maturation des raisins, on peut considérer les vins fabriqués grâce à cette récolte de millésime. Les raisins maturent bien plus vite et sont gorgés de sucres. Malgré le fait que les bouteilles de vins sont différentes selon la région, il existe de grands millésimes auxquels les connaisseurs se sont accordés. Ce sont les bouteilles des années 1985, 2005 et de 2009. Ce sont les plus récentes mais il en existe encore beaucoup que vous pouvez trouver dans des revues spéciales ou même sur le net.

Comment consommer le vin ? 

Comme vous devez le savoir, il existe de différents types de vins. Vous retrouvez le vin blanc, le vin rouge, le vin rosé.
Vous pouvez déguster le vin lors d’un apéro. Le plus souvent, vous boirez un vin blanc avec le fromage et les charcuteries. Puis avec des plats de viandes blanches ou de poissons, le vin blanc est le meilleur choix. Pour le plat principal, le vin rouge est souvent conseillé surtout avec les viandes rouges et les plats qui ont un goût complexe. Le vin rosé accompagne très bien les desserts ainsi que les plats qui sont un peu sucré. Pour bien déguster le vin, il est nécessaire de savoir que pour ne pas gâcher le goût, vous devez commencer par les vins les plus légers et finir par les vins les plus corsés.  

Nos astuces pour reconnaître le vin idéal pour votre mariage

Les vins ont tous une histoire à raconter, une saveur à faire découvrir autant aux passionnés qu’aux amateurs et une réelle vocation viticole à démontrer. Pour un mariage que pour d’autres cérémonies, le vin tient toujours sa place sur la table des invités, à boire avec le plus grand des raffinements. Pour les palais exercés comme aux plus délicats, trouvez le vin qui convient le plus à votre cérémonie de mariage.

Choisissez le vin selon le menu

Le vin doit toujours se marier parfaitement avec la cuisine proposée. Le vin n’est pas seulement une boisson, c’est avant tout une agrémentation du menu afin de faire ressortir les bonnes saveurs. C’est le vin qui sublime le plat et il ne doit être en aucun cas vu comme un complément. Les vins plutôt sucrés ou fruités sont par exemple idéals pour agrémenter le dessert si le vin rouge, étant capiteux, est apprécié pour accompagner les plats de viande. Le vin blanc, quant à lui part souvent en accompagnement d’une entrée froide ou de plats crus. En gros, il faut savoir trouver l’équilibre parfait pour que la boisson puisse montrer son potentiel sans être gâchée par l’odeur ou le goût des plats. Plus le plat est savoureux, plus le vin doit être puissant. Vous pouvez alors trouver des pépites aromatiques et puissantes chez des vignerons professionnels comme un caviste en ligne.

Déterminez le bon vin selon le nombre d’invités et le budget

Il faut savoir que le prix d’une bouteille de vin peut varier d’une dizaine d’euros jusqu’à des milliers d’euros selon le domaine. Il s’agit alors d’un choix à baser sur la capacité financière et le nombre d’invités pour le mariage. Si vous avez décidé d’ajouter du gibier, du caviar, du foie gras ou de la truffe au menu, c’est que vous prévoyez de présenter à vos invités un menu gastronomique et raffiné. Le vin à choisir doit alors s’accorder à ce concept pour mieux parfaire la cérémonie. Le vin rosé est réputé pour sa douceur et est aussi parfait pour toutes les occasions. C’est un vin à privilégier en raison de sa subtilité. Une petite gorgée peut réellement procurer une onctuosité incroyable. Le vin blanc est également préféré pour relever les plats sans pour autant masquer leur saveur.

Sachez que le prix n’est pas toujours gage de qualité

Lorsque vous choisissez un vin de mariage, vous devez d’abord vous rendre compte que vous allez avoir une cinquantaine d’invités à nourrir. Ce n’est pas pour autant une raison pour acheter n’importe quel vin bon marché sur le marché. La qualité doit toujours être un critère de choix à considérer. Un vin doit toujours être léger, rafraîchissant, subtil  en bouche bien que puissant. L’arôme n’est pas non plus à négliger pour renforcer sa saveur. Mais si vous voulez trouvez toutes ces caractéristiques dans une seule bouteille, ce n’est pas non plus une raison de payer le prix le plus cher. Le coût d’un vin n’est jamais une référence pour définir sa qualité. Le marché du vin et très concurrentiel et il faut toujours s’attendre à trouver une petite merveille à prix raisonnable.

Route du vin : le vin de nos amis portugais

Géographiquement, le Portugal se situe au sud-ouest de la France et juste collé à l’Espagne. Un pays très influencé par le foot qui est devenu son emblème de popularité, le Portugal dispose également plusieurs monuments à visiter. En ce qui concerne le vin, les Portugais en ont fait sa spécialité.

La place du vin Portugal

Portugal se classe maintenant 4e grand producteur de vin en Europe. Ce pays a établi un savoir-faire très amélioré dans la production du vin. Deux marques de vin portant l’étiquette du Portugal dominent le marché mondial depuis des années : le Porto et le Madère. Ce vin est très commercialisé dans des pays étrangers. Mais depuis quelque temps également, les vins locaux ont également évolué et même si le Minho et le Douro sont destinés à la consommation locale, sa qualité est très appréciée. 

Ce qui est exceptionnel chez les viticulteurs portugais est la manière dont les Quintas ou producteurs de vin ont évolué dans ce domaine, en offrant des produits bien recherchés et peuvent se placer sur la table des concurrents. C’est d’ailleurs à Portugal qu’on trouve le meilleur vin vert de l’Europe, vendu en hectolitres. Il y a encore différents types de vin produit par ce pays, tels que l’Alvarinho qui se présente avec ses arômes floraux et Casal Garcia, le vin le plus acidulé de la région.

N’hésitez pas à choisir le vin d’accompagnement de vos repas

Sur l’étiquette des vins du Portugal, la formule est presque la même avec seulement 11 % d’alcool, et un grand pourcentage du jus de la vigne. Ce qui rend le vin très fruité, et un peu acidulé, qui peut largement accompagner différents types de recettes. Puisque c’est une région riche en fruits de mer, le vin se mélange aisément avec un grand plat de salade de fruit de mer ou de poissons grillés et le fameux Bacalao (plat à base de morue). 

Si vous séjournez à Portugal, mettez dans votre emploi du temps la visite des vallées de vin, et achetez-en une bouteille pour le plaisir.

Pourquoi suivre un cours sur le vin ?

Le vin est une boisson qu’il est préférable de déguster en compagnie. Il sera toujours bon de partager un verre de vin avec des amis et de rire aux éclats. Chaque fois que nous prenons un verre de vin, nous libérons l’étincelle que nous avons en nous et nous renversons les préjugés, nous devenons des personnes plus ouvertes et plus sensibles. C’est pourquoi le vin nous aide à établir des relations avec les autres d’une manière beaucoup plus réelle.

Qui n’est pas tombé amoureux après quelques verres de vin ?

Pour ceux d’entre nous qui aiment les vins spiritueux, nous savons qu’il n’a qu’une seule entrée et une seule direction, celle qui nous amène à mieux le connaître… Voyez comment vous pouvez en apprendre davantage sur votre boisson préférée !

Partout, les gens parlent de vin. Certains en savent beaucoup, d’autres peuvent à peine prononcer le nom d’un cépage. De quel côté êtes-vous ? Si vous souhaitez acquérir davantage de connaissances sur le vin, nous vous expliquons aujourd’hui comment cela est possible.

Le vin est devenu une grande passion française

 Bien que nous ayons toujours été une nation amatrice de vin, l’essor de la viticulture locale ces dernières années nous a fait découvrir bien plus que ce que nous pensions savoir. D’un instant à l’autre, un monde aux saveurs infinies s’est ouvert devant nous et a déclenché des milliers de questions dans nos esprits.

S’il y a vingt ans encore, nous nous contentions de savoir que le vin que nous allions boire avait été produit par une cave connue, il y a dix ans, nous avons commencé à être animés par le besoin de connaître le nom du vigneron, la région d’origine, le cépage et le fait qu’il ait été ou non élevé en fût de chêne. Mais ce n’est pas tout, depuis cinq ans, nous recherchons des informations sur le vignoble, la façon dont il était travaillé et même les conditions dans lesquelles les raisins étaient récoltés chaque année. Cependant, toutes ces informations qui nous semblaient essentielles pendant des années nous sautent aux yeux aujourd’hui et nous nous préoccupons de questions telles que les sols, les climats, le caractère biologique ou non de la production ou les nouvelles techniques de vinification utilisées. Comme vous pouvez le constater, la route du vin n’a qu’une seule porte d’entrée et une seule direction, celle qui nous amène à en savoir chaque jour davantage.

Maintenant, comment pouvons-nous en apprendre davantage sur le vin chaque jour ?

D’un côté, il y a les possibilités offertes par les livres et l’internet, mais en matière de vin, il y a une limite à l’autodidaxie. Personne ne peut apprendre le vin tout seul, car au-delà de la théorie et de la géographie, il existe des connaissances qui méritent d’être partagées et comprises par des experts, comme la dégustation, la communication et aussi l’interprétation que demandent certaines variantes et certains facteurs de terroir. Bien que toutes les réponses se trouvent dans le verre, il est important de savoir qui peut vous aider à les déchiffrer.

Science et alimentation : quel est le rapport ?

Il arrive parfois que certains domaines donnent l’impression de n’avoir rien en commun. Cependant, au-delà de cette apparente indépendance, il existe souvent un lien aussi étroit qu’il soit. C’est ici le cas de la science et de l’alimentation. êtes-vous d’accord ?

L’alimentation en elle-même

La notion d’alimentation semble banale, mais elle fait intervenir plusieurs paramètres essentiels. D’entrée,  précisons que la notion d’alimentation fait appel à un ensemble de techniques et de méthodes poursuivant le seul but de permettre à l’homme de se nourrir. Malgré cela, bien au-delà de cette simple notion, la question de l’alimentation prend en considération un certain nombre d’éléments. Parmi ceux-ci nous pouvons citer :

  • la phase de développement de l’individu : l’alimentation d’une personne doit être fonction de la phase de développement à laquelle il se trouve. Autrement dit, la nourriture d’un nourrisson est différente de celle d’un enfant, qui est tout aussi différente de celle d’un adulte ;
  • Le besoin nutritionnel du sujet : il peut être à la fois fonction de la phase de développement de l’individu, mais aussi de sa morphologie et des éventuelles infirmités dont il est atteint.

 

D’autre part, une bonne alimentation doit être :

  • saine : car elle doit partir d’un ensemble d’aliments sains et non toxiques pour celui qui l’a consommé ;
  • équilibrée : elle doit être dans le juste milieu entre toutes les valeurs nutritives nécessaires. Elle ne doit pas être trop grasse, ni trop sucrée ou encore moins trop salée.

La touche scientifique

La science permet chaque jour de rendre les questions d’alimentation plus précises. En effet, elle réalise dans le temps des études plus approfondies des substances nutritives et propose continuellement des solutions scientifiques pertinentes, face aux problèmes d’ordre alimentaire.

Que faut-il pour réaliser un cocktail de fruits ?

En termes de gastronomie, il existe diverses catégories de boissons. Elles peuvent être sucrées, amères ou même acides. Si certaines d’entre elles sont exclusivement produites dans des usines, d’autres peuvent être rapidement réalisées par vous-même à la maison. Découvrons ensemble des éléments essentiels pour réaliser votre cocktail de fruits à la maison.

 

Le choix des fruits

Le choix des fruits est essentiel pour la préparation de cocktail de fruits. Pour choisir vos fruits, tenez compte des éléments suivants :

La qualité des fruits : assurez-vous de prendre des fruits de la meilleure des qualités. En général, la qualité des fruits influe beaucoup sur le résultat final ;

Les fruits qui font bon ménage ensemble : certains fruits ont la faculté de faire bon ménage ensemble. À l’opposé, d’autres n’ont pas intérêt à être mélangés, car ils peuvent constituer un danger pour la santé. L’orange et le citron par exemple, font un très bon ensemble ;

Vos préférences : prendre un cocktail de fruits doit être pour vous un moment de plaisir. C’est la raison pour laquelle, vous devrez prendre le soin de parfaitement choisir vos fruits selon vos préférences et selon le goût que vous souhaitiez obtenir finalement.

Pour connaitre les meilleurs assemblages de fruits possibles, consultez cette page.

Avoir le matériel adéquat

Réaliser un cocktail de fruits n’a rien de bien compliqué. Cela est encore plus facile, si vous avez le matériel adéquat pour la préparation du cocktail. Vous aurez majoritairement besoin des éléments suivants :

  • Un mixeur pour les fruits : il servira à mixer des fruits comme la papaye ou l’ananas ;
  • Un pressoir ;
  • Un couteau ;
  • Un éplucheur ;
  • Une carafe ;
  • Des pailles ;
  • Des glaçons.