Comment détecter la douceur du vin pendant la dégustation?

Blanc, rouge ou rosé, on a tous nos préférences. Sans être des professionnels de la dégustation de vin, nombreux sont ceux qui se fient alors au goût sans même connaître les réelles caractéristiques du vin. Il peut pêtre sucré, acide, fruité, amer ou doux, et plusieurs éléments aident à percevoir chacun de ses éléments. C’est toute une école de savoir déguster du vin et le décrire avec justesse, mais il est possible d’acquérir quelques notions même en tant qu’amateur. Si vous aimez les vins doux, alors voici l’occasion pour vous avec cet article de savoir les reconnaître sans risque de se tromper.

La marche à suivre

Nos sens sont des guides essentiels dans la dégustation du vin. Il est temps pour vous savoir que cette douceur dont vous désirez maitriser les contours n’est rien d’autre que la teneur en sucre du vin. C’est elle qu’il faut rechercher, et pour cela il faudra tenir en éveil vos papilles gustatives; autrement dit focaliser votre attention sur ce que vous ressentirez sur le bout de la langue, car c’est la première sensation que l’on perçoit lorsqu’on met en bouche un vin doux.
Le principe est plutôt simple, trois éléments sont à vérifier pour être certain de la douceur d’un vin. Il y a tout d’abord la sensation de picotement toujours sur le bout de la langue, l’épaisseur du vin ou viscosité élevée que l’on perçoit par des larmes importantes et une sensation de revêtement au niveau du palais,  et enfin une tendance huileuse du vin en bouche.
Avec un ou plusieurs essais, vous serez vous aussi apte à impressionner vos proches lors du partage d’une bouteille de vin. Aussi, la douceur n’est qu’un aspect de la description complète du vin, alors en plus de l’information collectée ici, vous pouvez renforcer vos connaissances et pourquoi pas se pencher réellement vers le domaine de l’oenologie.

Comment nettoyer les verres en cristal efficacement?

Boire de l’eau du vin ou du whisky dans un verre tout blanchi par la corrosion n’est pas du tout agréable, qu’il s’agisse d’un simple verre ou un verre en cristal. Votre carafe ne vous donne plus sa brillance et vos verres en cristal sont devenus affreux? Et vous ne savez quoi faire? Voici quelques gestes à avoir pour entrete’nit efficacement votre verrerie.

Le lavage à la main à privilégier

Certes vous avez un lave-vaisselle qui fait la vaisselle pour vous. Cela vous facilite les corvées ménagères certes,  mais qu’en est-il de vos garages et verres. Pour sublimer vos verres, privilégiez le lavage à la main. Cela vous surprend? Sachez qu’au lave-vaisselle, vos verres se recouvre d’un voile blanc après plusieurs lavages.

A la main par contre, vous n’aurez pas à vous soucier de cette nappe blanche qui tapisse vos verres. Vous aurez juste besoin pour nettoyer votre verrerie d’une éponge de l’eau tiède et un peu de liquide vaisselle. Facile n’estce pas?

Maintenant, si vous trouver que le lavage à la main ne vous convient pas, vous pouvez vous rabattre sur votre lave-vaisselle. Seulement, pour éviter la formation du voile blanc souvent présent sur les verres en cristal, vous devez prendre quelques précautions.

 – Vérifiez la quantité de calcaire présente dans votre eau. Si celle-ci est au dessus de 15f, laver vos verres et garages en cristal de peur de les abîmer. 

– Privilégiez le lavage doux, car cela permet de bien laver le verre et sortez le aussitôt le lavage terminer sinon la buée contenue dans l’appareil pourra endommager le verre.

– Évitez de laver vos verres en cristal à de très fortes temperatures (ni trop chaud ni trop froid). L’eau tiède est idéale pour permettre aux verres en cristal de garder leur brillance et leur éclat sur une très longue durée.